AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
¤ Nous recherchons des joueurs de tout niveau et de tout âge, venez peupler le forum ! ¤
¤ Les points d'Aide à la Communauté et de Plume permettent de changer de niveau ¤
¤ Tout nouveau membre recevra 10 points d'Aide à la Communauté en bonus ¤
¤ Tout nouveau membre prenant un PV recevra 15 points d'Aide à la Communauté en bonus ¤

Partagez | 
 

 Qui es-tu ? [OK]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elevé - Inférieur
avatar

Messages : 16
Race : Humain de Terra Gaïa
Localisation : Lutèce - Le Fil d'Ariane
Travail du perso : Gérant du salon de thé Le Fil d'Ariane

MessageSujet: Qui es-tu ? [OK]   Ven 3 Sep - 20:28

    Point de vue de Timothy


Lutèce...Deux mois seulement que j'y étais, avec ma chère Rose, gentille petite fleur. Heureusement qu'elle était là, je n'aurais pas tenu sinon, la ville était trop lugubre, trop pauvre...Rien n'était comme avant, la vie dans une famille d'aristocrates londoniens n'était pas du tout la même que celle-là. Pas de travail, obligé de voler pour se nourrir et dormir dans la rue...Mais c'était le cas de tout le monde ici, les habitants de Lutèce vivent dans des conditions affreuses...Sauf les riches, ceux qui se cloitrent sur l'île Notre-Dame. Et ça, c'est vraiment dégoutant...

On devait être samedi, ou vendredi, j'avais un peu de mal à savoir, ma notion du temps était quelque peu embrouillée. Le jour était encore levé, mais pas pour très longtemps, il déclinait déjà et le ciel commençait à se teinter de rouge et d'orangé. J'étais dans la rue, à chercher des étales de fruits qui ne seraient pas trop bien surveillées. Mais il n'y en avait pas, je ne trouvais vraiment rien du tout, j'espèrais franchement que Rose aurait plus de chance que moi, sinon, on allait encore passer un jour sans manger. Plus de trois et on commencerait à être mal.

*Oh mer** ! La milice !*

Je fis profil bas et passai devant la patrouille en baissant la tête, regardant par en-dessous, les hommes passer. Si il me reconnaissait, j'étais cuit, ça faisait quelques temps déjà que ma famille avait averti la milice de ma fugue et malgré le fait que c'était une autre ville, je m'étais déjà fait courser. Ce n'était pas vraiment le moment de se faire remarquer, surtout quand on était encore un innocent. Marchant droit, tentant de ne pas faire trop suspect, je passais devant une boulangerie qui sentait bon le pain chaud. Dans mon dos, j'entendis des gens se retourner et leurs pas revenir vers moi, ça allait mal tourner. Je continunai de filer droit, ils me rattraperaient si ils voulaient vraiment m'avoir.



    Point de vue de Rose


Timothy est occupé à la même chose que moi : nous trouver à manger. Cette nouvelle vie est belle, sans servitude, sans maitresse horriblement méchante...On ne mange pas toujours à notre faim, mais avec Tim, rien ne peut être mal. La rue est calme aujourd'hui, il n'y a pas grand monde dehors. Ce n'est pas bien facile pour voler de la nourriture sur les marchés, personne dans la rue, très peu de marchands...Enfin voilà, c'est assez clair comme ça. Lui, il est dans le Nord de la ville et moi, au Sud. On se répartit, c'est plus simple et puis, on savait toujours où se retrouver pour passer la nuit de toute façon. La journée est presque finie, le soleil commence doucement à se coucher.

Enfin, il y a un étal, il y avait de la charcuterie séchée et un paquet de monde autour. Je m'approche doucement, je ne suis pas grande heureusement. Me faufilant entre les clients et autres passants, je parviens jusqu'à l'étal, l'odeur de la charcuterie me parvient, ce sera bien ce soir ! Attrapant un à un les morceaux de viande séchée, je les mets dans un sac à bandoulière en toile qui pend sur mon épaule. Je suis assez discrète pour ne pas me faire voir par le marchand qui vante les bienfaits de ses produits. Je m'en vais calmement, sans avoir l'air d'une voleuse, comme si je n'avais rien fait. Et d'ailleurs, je n'ai rien fait, ce n'est que justice de se nourrir !

Direction le Nord maintenant, j'ai à manger pour ce soir, si Timothy a trouvé quelques fruits, ce sera parfait. Le marchand n'a rien vu, la milice est loin et les passants se moquent des voleurs. Je marche dans les rues, je sais où je vais et je ne fais même plus attention au décor ou à ce qui peut se passer autour de moi.

Et puis soudain, il y a du bruit, des cris et des gens qui courent. Un homme passe devant moi, m'évitant de justesse et...il me sourit...?! C'est Timothy ! Poursuivi par la milice ! Six ou sept hommes lui courent après en avertissant à grands cris les passants. Vite ! Il faut que j'aille aider mon Tim !



    Point de vue de Timothy


Je courais à travers les rues de Lutèce comme un cabrie, je sautais partout, glissant parfois sous les jambes des passants, heureusement que j'étais agile et souple ! Sans tourner la tête dans mon dos, je savais que la milice était toujours là, ils n'allaient pas me lacher de sitôt et c'était bien dommage. J'avais croisé Rose, j'espérais vraiment qu'elle n'avait rien fait de stupide, comme me courir après par exemple, l'un d'entre nous en prison ça suffisait, pas la peine qu'on soit deux. Les hommes de la milice étaient sur mon cul, ils allaient bientôt me rattraper si je ne faisais rien rien contre eux.

Tournant brutalement à un angle de rue, je les entendis passer devant sans me voir. Il ne me restait plus qu'à espérer qu'ils ne reviendraient pas sur leurs pas pour me chercher. Me plaquant contre un mur, je repris mon souffle, je respirais trop vite et étais trop stressé pour le moment. Je fermai les yeux et attendis un peu, tentant de respirer profondément et de me calmer. C'était vitale, être calme, pour ne pas paraitre trop suspect.



    Point de vue de Rose


Je tente de courir aussi vite que la milice et que Tim, mais ils sont beaucoup plus rapides que moi et malgré toute mon agilité, je suis incapable de les rattraper. Mais au bout d'un moment pourtant, je les rattrape, la milice regarde en tout sens, ils cherchent Timothy visiblement. Soulagée, je fais marche arrière, si il les a semé, c'est sans doute en tournant dans une rue ou en montant sur un toit en grimpant sur un étal. Je regarde dans les ruelles, faisant bien attention et je rentre même dans certaines vraiment sombre.

Soudain, je me fais attirer, on m'attrape par l'épaule et un grand homme qui semble avoir quarante ans me regarde. Il me sourit et semble heureux, je ne sais pas du tout qui c'est et j'essaie de me dégager. Il veut pourtant rester avec moi visiblement et semble même ne pas comprendre pourquoi je le repousse de la sorte. Plusieurs fois, il tente de poser une main sur mon épaule ou encore me prendre la main, mais à chaque fois, je m'échappe et recul un peu plus. On s'enfonce un peu plus dans la ruelle, je recule, il avance. Au bout d'un moment, il finit par parler.

- Rose ! C'est Tim ! Qu'est-ce qui se passe ?

Je suis étonnée, je le regarde avec insistance, cherchant à trouver un point commun entre Timothy et cet homme totalement inconnu. Je m'avance un peu, pour mieux le voir. Je l'examine sous toutes les coutures, il ne semble pas comprendre pourquoi je fais cela, c'est dingue quand même. Il n'est pas Tim, ce n'est pas son visage, ni même sa taille, et il semble si vieu...Sa voix non plus n'est plus du tout la même, mais....Ses yeux ! Ce sont bien les yeux de Tim ! Je le sais, je les regarde chaque matin, contente de voir qu'ils sont toujours ouverts avant les miens, j'aime quand il veille sur moi le matin. Je lui saute dessus et puis me reprend pour lui parler.

- Timothy ? Tu...Tu n'es pas toi-même tu sais...

Je sors un petit miroir d'une de mes poches et le lui tends, pour qu'il se regarde, ce n'est pas normal...Mais peut-être est-ce que c'est enfin son élévation !



    Point de vue de Timothy


Ce n'était pas moi dans le miroir, Rose avait raison...Et c'était vraiment, vraiment bizarre. Et puis, je me suis mis à refléchir. La seule chose qui aurait pu provoquer cela était une élévation. Si j'étais devenu un élevé, ce serait possible...Je fermai les yeux, il fallait que je me concentre. Je pensai à quelqu'un, une femme, une blonde, grande et belle. Je sentis à peine ma peau onduler, quand je regardais dans le miroir, j'étais la femme que j'avais vu, c'était dingue !

Nous fûmes soudain interrompus, Rose et moi, par des hommes de la milice. Ils demandèrent si on avait pas vu un jeune homme courir en faisant des acrobaties idiotes. On leur répondit que non, on n'avait vu personne correspondant à leur description. Ils nous crurent bien sûr, c'était si facile quand on avait une autre apparence. J'en changeais comme je voulais, c'était simple et merveilleux. Combien exactement, je ne saurais le dire, mais j'avais de nombreux corps, hommes et femmes, de toute taille et de tout âge...Mais Rose me prévint : la facilité passe vite et tout devient très dur....

♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦


Couleur = royalblue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Qui es-tu ? [OK]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Door :: L'Elévation-