AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
¤ Nous recherchons des joueurs de tout niveau et de tout âge, venez peupler le forum ! ¤
¤ Les points d'Aide à la Communauté et de Plume permettent de changer de niveau ¤
¤ Tout nouveau membre recevra 10 points d'Aide à la Communauté en bonus ¤
¤ Tout nouveau membre prenant un PV recevra 15 points d'Aide à la Communauté en bonus ¤

Partagez | 
 

 Un cheval et vite... [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Homme Noble - Lettré
avatar

Messages : 47
Race : Homme du Dar
Localisation : *siffle*
Travail du perso : Euh, rentière?

MessageSujet: Un cheval et vite... [PV]   Ven 1 Oct - 14:59

Mona était habillé comme une baroudeuse pas comme une dame aujourd’hui, enfin bon une baroudeuse très sexy tout de même, on voyait beaucoup de sa peau laiteuse. Mais bon la futilité esthétique chez elle était quelque chose de primordiale chez elle. En plus elle se rendait sur un marché alors si c’était possible d’avoir un rabais en faisant plaisir aux yeux, pas qu’elle manqua d’argent, sauf qu’elle n’en n’avait pas toujours beaucoup sur elle. Elle prenait ce qu’il lui semblait nécessaire mais la veille malencontreusement sa jument l’avait lâché morte de maladie malgré ses efforts et ses mixtures de plante médicinale.

Bref il lui fallait une nouvelle monture, elle se rendit donc à une écurie de la ville à pied. Ses cheveux attachés en queue de cheval rythmaient la cadence de ses pas, elle regardait peu autour d’elle pas vraiment intéressé parce qu’elle pouvait y trouver. Au bout de deux milles ans elle avait eut le temps de faire le tour de cette ville d’exilés. Mona savait exactement ce qu’elle voulait, un mustang, elle était bonne cavalière, elle avait si souvent usé de ce moyen de transport qu’elle était bien obligé. Il ne fessait pas si chaud, elle aurait dut avoir froid mais bon elle n’avait jamais été frileuse, son sang chaud peut-être. Son arme était caché à l’intérieur de son veston, il fallait bien qu’elle reste prudente un minimum, elle était sensé être recherché.

Elle eut un soupire léger, elle n’aimait pas vraiment le Sinn mais cela restait tout de même un des endroits ou elle était le moins en danger. Si Daristy pensait à lui passer la bague au doigt, le problème serait réglé, quoiqu’à présent au vu de comment elle s’était engagée auprès de Balthazar et auprès de ses généraux serait-ce suffisant pour la laver des poursuites ? Elle ne savait pas trop. Le regrettait-elle réellement d’être traqué ? Là non plus elle ne savait plus trop, tantôt une vie pleine de délicatesse et de calme avait une apparence de paradis, tantôt cela semblait être l’enfer. C’était ça son principal défaut, elle ne savait pas se décider. Enfin même la cela dépendait du sujet, elle savait choisir rapidement une bonne bête par exemple.

Elle arrivait enfin à l’écurie. Elle entra silencieuse comme un serpent, ses yeux perçants bleu marine laissait songer qu’elle devait sûrement être vénéneuse. Oui elle risquait de mordre si elle n’était pas satisfaite même si c’était la dernière chose à faire sur terre. Un jeune écuyer faillit se cogner contre elle. Elle s’écarta immédiatement, prenant de la distance puis sourit hypocrite.


- Je suis venue m’acheter une monture. Ou sont les bêtes ? Ou est ton maitre… Un peu de nerf je ne vais pas m’éterniser, lanca-t-elle le ton autoritaire mais pas vraiment impatient.

La jeune homme semblait si gêné, Mona avait eut l’envie terrible de le taquiner en jouant la cliente complètement insupportable. Elle avait un petit côté sadique mais elle née femme et esclave. Alors forcément le pouvoir sa la grisait et l’amusait. Le Jeune homme réagissant enfin se mit à courir pour aller chercher son maitre.

♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nétherisse - Nerveux - PNJ
avatar

Messages : 5
Race : Nétherisse
Localisation : Cité des Dragons - Sinn
Travail du perso : Dragonnier

MessageSujet: Un cheval et vite... [PV Shazar]   Ven 1 Oct - 20:06

Si il existait bien une province que les Dragonniers ne contrôlaient pas, c'était bien le Sinn. Malrgé tous leurs efforts, ils étaient incapables de faire régner leurs lois sur ce bout de terre isolé entre des montagnes gigantesques. Même avec l'armée la plus grande qui soit et les créatures les plus terrifiantes d'Aëlwyn, c'était très difficile, il y avait trop de populations différentes, trop longtemps opprimées...Et c'était pour ça que les Nétherisses m'avaient encore une fois envoyé là-bas, avec une des Hautes-Prêtresses, Shandra, c'était toujours elle qui me trainait dans le reste du pays, la province en fait. Alors, j'obéissais aux ordres, comme le bon mâle que j'étais sensé être. Et en fait, c'était ce que j'étais, un mâle complètement docile qui se taisait en exécutant les ordres. Tanpis...

Donc, j'avais atteint le Sinn sur le dos de Baldr, la prêtresse était elle-même sur son propre dragon, ça n'avait pas pris très longtemps. A dos de dragon, non seulement les distances devenaient ridicules, mais en plus, les durées ne semblaient pas du tout les mêmes, on avait l'impression que les heures n'étaient que des minutes, rien de plus, c'était si court. Et si intense, j'adorais voler, c'était une sensation forte et tellement agréable. Mais ça devait se terminer à un moment ou à un autre et, lorsque les pattes énormes et griffues de Baldr se posèrent au sol, je soupirai, je ne pouvais rien faire d'autre, c'était tellement lamentable de se poser à nouveau. Quand c'était mes pieds qui touchaient le sol, là c'était encore pire. Et puis j'oubliais vite tout quand Shandra se mettait à me crier dessus.

Tringal était la capitale du Sinn, une ville assez grande, avec beaucoup d'habitants, un endroit pas forcément très agréable. Je devais accompagner la prêtresse au "palais", pour qu'elle rencontre le Conseil et donne ses ordres. Les femmes, elles ne faisaient que ça, donner des ordres, surtout aux hommes d'ailleurs, c'en était très agaçant. Mais pour le moment, j'étais libre. Shandra était aux prises avec les dirigieants du petit pays et elle me laissait faire que ce que je voulais. En fait, elle ne tolérait pas les hommes aux réunions politiques de ce genre, et même si elle devait supporter les hommes des autres pays, elle ne pouvait se permettre de garder un mâle Nétherisse...

Donc je me baladais dans les rues, en armure bien sûr, les gens qui me croisaient s'écarter, normal. Ils avaient peur. Les Dragonniers faisaient toujours cet effet-là. Mais bon, qu'est-ce que je pouvais faire ? Rien. Et puis ce n'était pas comme si je voulais vraiment faire quelque chose, ils n'avaient qu'à avoir peur, de toute façon, ils ne pouvaient rien faire. Et ceux qui essayaient n'étaient qu'une aiguille dans notre pied, rien de bien important. Et ce n'était pas mon problème, je devais protéger les prêtresses, pas courir après des idiots qui se croyaient plus forts que le Néther. J'étais donc quelque part dans un marché, vu l'odeur, je ne devais pas être très loin des chevaux.

Et puis soudain, alors que je passais devant l'écurie proprement dite, j'entendis une femme. Elle était énervée et ne semblait pas vouloir attendre avant d'avoir un cheval digne de ce nom. Je passai la tête par la porte pour voir un peu mieux ce qui se passait. C'était une charmante et exquise jeune femme blonde...Mais je restai à la porte, sans me mêler du problème, pour voir un peu. Et ensuite peut-être....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Homme Noble - Lettré
avatar

Messages : 47
Race : Homme du Dar
Localisation : *siffle*
Travail du perso : Euh, rentière?

MessageSujet: Re: Un cheval et vite... [PV]   Sam 2 Oct - 2:37

Une fois le jeune homme hors de sa vue, les traits de Mona se détendirent en un sourire amusée plutôt canaille pour tout dire. Pourtant elle avait reçu une bonne éducation mais elle gardait constamment pourtant ce côté un peu sauvage, elle était un félin sauvage. On avait volontiers envie de la caresser mais elle ne se laissait pas mettre en cage hors de question. Il n’y avait que Daristy qui pouvait mais lui l’avait apprivoisé toute petite ce n’était pas la même chose du tout. Desdemona au bout d’à peine vingt seconde se mit à taper du pied légèrement.
Elle était tendue comme un arc pas par la nervosité comme on aurait put le penser mais juste parce que qu’elle était le genre de personnage qui avait une énergie folle à dépenser. Hyperactive était le terme. Un rayon de soleil glissa sur sa peau pâle la fessant paraitre légèrement translucide. C’était agréable de sentir cette astre lumineux et chaud sur sa peau, Mona apprécia le contact et ferma les yeux un instant légèrement rêveuse. Elle pensa à Daristy ou plus précisément à ses lèvres fines et fraiches. Elle rouvrit vite les yeux cependant quand elle entendit de lourd bruit de pas se rapprocher.

Ses paupières s’ouvrirent pour apercevoir quelqu’un dont l’opulence des richesses et la tranquillité de ses jours avait définitivement transformé un corps humain en celui d’un dragon. L’homme était bien gras mais il tentait de compenser avec maladresse par des cheveux soigneusement tiré en arrière, un parfum fort et des bijoux trop imposants qui au final le rendait encore plus ridicule qu’il ne l’était déjà. Mona eut du mal à ne pas rire mais n’ayant pas assez d’argent pour un bon cheval, la flatterie risquait de lui être nécessaire alors autant ne rien gâcher tout de suite. L’homme s’inclina avec un respect exagéré. Ce qui fit tout de suite tiller à Mona, que pour lui ce n’était qu’une occasion de plonger ses yeux dans des endroits moins avouable que ses yeux. Tant mieux !


- Madame…
- Ma jument est morte hier, je suis désespéré je dois vite partir de cette ville, j’ai des affaires à régler dans le sud. Il me faudrait une bonne bête vive, rapide, ^pas trop lourde… Je suis une bonne cavalière. Je dois partir cette après-midi, aimez-moi sil vous plait…le ton était une vrai parodie de supplication mais le marchand mordit à l’hameçon lui offrant un large sourire avant qu’il ne se dissipe étrangement.

Desdemona suivit son regard et tourna les talons vive et souple. Ses yeux tombèrent sur un homme blond gigantesque aux yeux d’un bleu clair étrange, tout à fait opposé aux siens marines. Il était en armure et elle n’avait pas besoin d’être un génie pour la reconnaître : un homme du Néther. Cependant elle ne paniqua point pour plusieurs raison. Un elle n’était pas la criminelle la plus recherché, plusieurs fois des gens du Néther avaient longuement posé ses yeux sur elle sans même la reconnaître, deux elle était capable de se défendre et trois même si c’était plus aléatoire elle était très capable de séduire. Et selon son expérience la plupart du temps, un homme reste un homme.

- Monsieur, monsieur… Je suis à votre service. Vous cherchez une monture de qualité ? Vous ne trouverez rien de mieux ailleurs. L’homme parlait vite visiblement terrorisé, Mona grimaça dédaigneusement.
- Hum… Je pense que j’ai la priorité, d’abord j’étais là avant et puis je suis une dame, fit-elle mi-bougonnant mi-minaudant tout en appuyant ses bras sur le barrière d’un enclos de façon que son décolleté prenne de l’ampleur afin de capter l’attention du vendeur.

Le vendeur sembla un instant hésiter pour que son geste ne fut pas trop flagrant elle lâcha la barrière pour croiser laisser retomber ses bras gracile le long de son corps. Elle fixa l’homme blond de nouveau ne se démontant pas. Elle s’avança doucement glissant presque, tant que sa démarche était harmonieuse et féminine. Très à l’aise malgré une légère tension dans l’échine, elle posa un de ses tous petits trop petits doigts sur le torse du dragonnier -terriblement musclé- et lança d’un ton taquin.

- Vous savez ce qu’est la galanterie vous qui avez une reine, non ?

Le jeune apprenti qui venait tout juste de revenir avec une selle eut le souffle coupé par tant d'audace. C'était vrai que les dragonnier avait une allure terrifiante, physiquement sans arme aucun doute qu'il l'écrasserait avec facilité. Néanmoins Mona n'était pas normale, elle était un peu cinglée. Enfin bon comment être normale quand on fréquente un démon tel que Balthazar en même temps? Desdemona retira tout de même rapidement son doigts, surtout qu'elle avait besoin de celui là ou on glissait une certaine bague. Elle s'écartra légèrement, croisa les bras et patienta malgré qu'elle déteste.

♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nétherisse - Nerveux - PNJ
avatar

Messages : 5
Race : Nétherisse
Localisation : Cité des Dragons - Sinn
Travail du perso : Dragonnier

MessageSujet: Re: Un cheval et vite... [PV]   Sam 2 Oct - 12:52

Je m'appuyai à la porte, attendant de voir ce qu'allait faire cette femme à l'audace incroyable, elle semblait mener les hommes à la baguette comme l'une des miennes, jamais je n'avais vu pareil irrespect envers un homme venant d'une humaine. Et en plus, elle était belle. Quoi que peut-être les deux qualités allaient ensemble...? Quand le propriétaire de l'écurie arriva, je ne fus nullement surpris de voir comment il était. Les humains tombaient si vite dans une décadence toute relative à leur race, c'en était presque dégoutant. Enorme et répugnant bonhomme qui suintait littéralement d'autosuffisance et de richesses rapidement aqcuises. Il était répugnant, comment traiter avec une chose pareille, ce genre d'hommes ne méritait pas tant de pouvoir sur les autres vies. Une femme de ma cité aurait posé les yeux sur lui, il aurait surement été pendu pour avoir exposé en publis son horrible corps gras.

Elle voulait un cheval et joua la comédie pour l'obtenir. Le marchand commençait même à marcher dans la combine de la jeune femme. Bon ce n'était pas très convainquant pour quelqu'un qui ne serait pas un obsédé des jeunes femmes aux belles formes...Mais avec lui, ça fonctionnait très bien...Jusqu'à ce que...Ben évidemment, jusqu'à ce qu'il me voit. Comment passer inaperçu ? Un dragonnier ne pouvait pas, c'était aussi simple que cela. Il était donc temps d'assumer le rôle que les femmes nous confiaient, aux hommes, à nous qui n'étions que des bêtes de sommes et de bons chiens de garde. Le marchand semblait terrorisé, comme tous les autres, et il commença à me vendre ses bêtes à moitié crevées comme étant les meilleures de la ville. Comme si j'avais besoin d'un cheval...

Mais avant même que j'ai pu répondre quoi que ce soit, la jeune femme parla. Elle refusait de se faire voler sa place et son tour, insistant bien sur le fait qu'elle était une dame et qu'elle devait avoir la priorité. Elle était véritablement exceptionnelle, je me retins de sourire, c'était rare de voir autant de culot dans le corps si petit d'une humaine. Mais après tout, il devait bien y avoir des puissantes parmi ces races inférieures également. Si les femmes avaient le pouvoir chez nous, il devait en exister qui avaient le pouvoir chez eux...Tout en réclamant l'attention du marchand, elle fit ce qu'il fallait pour qu'il regarde dans la bonne direction, à savoir montrer sa poitrine.

Le regard de la jeune femme revint une nouvelle fois sur moi et elle se mit à avancer dans ma direction. D'une démarche étrange et tellement féminine, bien différente de celle des guerrières de mon peuple, elle parcourut la petite distance qui nous séparait. Elle posa un de ses doigts sur mon armure lisse. C'était un geste provacateur et totalement déplacé, mais les gens avaient tous si peur des dragonniers qu'un peu de courage et de fierté ne faisait pas de mal. Surtout de la part d'une petite fleur comme elle. Elle lança d'un ton vraiment assorti à la situation une nouvelle raillerie à propos de la Reine des Nétherisses. Si certains l'auraient sans doute décapitée sans chercher à comprendre, ça m'était complètement égal. Tous les autres dans l'écurie retinrent leur souffle, bien entendu qu'ils avaient peur, comme tout le monde...La jeune femme s'écarta et croisa les bras, ce coup-ci je ne pus retenir un large sourire.


- Si seulement vous saviez...murmurai-je à l'intention de la jeune femme. Occupez-vous du cheval de cette dame, je n'ai nullement besoin d'une de vos bêtes terrestres. Et hatez-vous, la courtoisie veut qu'on ne fasse pas attendre une dame !

Cette partie-là était pour le marchand et propriétaire de l'écurie, il avait intérêt à faire vraiment vite maintenant. J'étais toujours appuyé contre la porte, à attendre que les choses passent, nous avions tout le temps de voir ce qui allait se passer après cela...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Homme Noble - Lettré
avatar

Messages : 47
Race : Homme du Dar
Localisation : *siffle*
Travail du perso : Euh, rentière?

MessageSujet: Re: Un cheval et vite... [PV]   Sam 2 Oct - 14:55

A sa remarque contrairement aux inquiétudes habitant sûrement l’esprit du maitre de l’écurie et de son jeune écuyer, le dragonnier lui sourit et Mona fit de même avec un naturel tout enjoué. Elle souriait rarement avec hypocrisie à un bel homme, c’était ainsi. Et puis les hommes forts avaient généralement du succès auprès de dame, il ne se laisserait pas avoir par des sourires mielleux. Elle laissa ses yeux discrètement détailler la musculature guerrière de l’homme. Daristy n’avait pas un tel corps bien qu’il soit plutôt grand aussi mais là n’était pas le problème. Elle était fascinée par l’aspect juvénile et parfait de Daristy, son visage était sans défaut contrairement au sien. Non là n’était pas le problème, le problème était que Daristy était loin, en train de régner et que si elle n’était quand même pas nymphomane, elle ne pouvait le nier elle aimait ça, elle aimait séduire et elle aimait les défis. L’homme en face incarnait les deux, le bel homme à séduire et l’ennemi à abattre. Bien sûre elle n’aurait pas besoin de l’abattre physiquement parlant pour se sentir gagner, de toute manière le pouvait-elle ? Elle était bien loin d’être certaine.

- Si seulement vous saviez...murmurai-je à l'intention de la jeune femme.

Mona fronça les sourcils vaguement intrigué, avec les traits perçant et fin qu’elle possédait cela lui donnait sûrement un air de métisse ange et démon.

Occupez-vous du cheval de cette dame, je n'ai nullement besoin d'une de vos bêtes terrestres. Et hatez-vous, la courtoisie veut qu'on ne fasse pas attendre une dame !
- Merci bien, fit-elle en s’inclinant avec une politesse toute politique, pas de sentiment là dedans.
- Et bien ma Dame par là… Quel est votre budget ?
- 15 pièce d’or… lachâ Mona avec désinvolture alors que le budget était scandaleusement bas.
- Hein ? s’étouffa le pauvre vendeur.
- 15 pièce d’or, répéta Mona tout en posant sa main flatteusement sur l’épaule du vendeur avant de vite retirer celle-ci.

Le but étant de faire croire que, pas de passer à l’acte. Il en était hors de question, elle avait de la fierté tout de même. Elle n’essaya même pas de signaler la comédie au dragonnier se laisser attraper trop facilement n’avait jamais été la meilleure stratégie, il devinerait ou pas. Peut importe ! Il y en aurait toujours des hommes. Le vendeur rougit légèrement, il avait peut-être chaud après tout peut-être y croyait-il vraiment. Plein de femme ayant des moyens limités pouvait passer par là, il avait sûrement fait payer en nature certaine cliente. Mona ne douta pas un instant de sa perversité, il était laid, quel autre moyen avait-il pour se soulager ? Il n’avait même pas d’esprit ou alors il le cachait sacrément bien.

- Et bien, menez-moi aux enclos, s’impatienta Mona avec un ton ferme et légèrement amusée, plutôt que capricieux.

Le vendeur retrouva ses esprits et emboita le pas. Mona elle tourna légèrement son visage vers le dragonnier.

- Vous m’aidez à choisir monseigneur ? Vous devez vous y connaitre, à moins que vous ne voliez qu'en dragon? Je ne sais pas trop, je suis un peu idiote parfois... Vous avez sûrement bien plus d'expérience que moi même si je m'y connais, je ne suis qu'humaine après tout.

Oui en tant q'humaine elle semblait avoir 25-30 ans donc forcément moins d'expérience. Il ne pouvait pas la savoir imortelle.Cela pouvait être très drôle de jongler entre les deux batailles… Il ne fallait pas juste pas que le vendeur devinne sinon sa possible remise risquait de tomber à l'eau.

♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un cheval et vite... [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un cheval et vite... [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Door :: Tringal :: Rues et Quartiers-