AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
¤ Nous recherchons des joueurs de tout niveau et de tout âge, venez peupler le forum ! ¤
¤ Les points d'Aide à la Communauté et de Plume permettent de changer de niveau ¤
¤ Tout nouveau membre recevra 10 points d'Aide à la Communauté en bonus ¤
¤ Tout nouveau membre prenant un PV recevra 15 points d'Aide à la Communauté en bonus ¤

Partagez | 
 

 Elevation et Revelations /terminé/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elevé - Inférieur
avatar

Messages : 12
Race : Humain de Terra Gaïa
Localisation : Lutèce
Travail du perso : Medecin

MessageSujet: Elevation et Revelations /terminé/    Ven 15 Oct - 19:22

••• Ou l'anecdote /comprométante?/ sur Timothy et Rose Hardy



September était encore euphorique et découvrait peu a peu l’ampleur de sa capacité.

- « Tu veux dire que tu peux te souvenir de tout ce que tu as lu dans ce livre ? sans même avoir à apprendre ? »

- « Puisque je te le dis ! Et c’est arrivé comme ça il y a deux minutes ! Je ne sens rien de différent en moi si ce n’est que … je sais exactement de quoi je parle.»

Quelque chose se passait dans sa tête. Elle se sentait… Bien … Sereine et confiante avec les souvenirs qui défilaient comme des morceaux de rêves.
L’euphorie s’installait. Elle avait l’impression d’avoir toutes les réponses. Les éléments ne faisaient pas seulement que défiler dans sa tête, mais ceux qui étaient relier entre eux s’assemblaient..
Elle voyait clair et faisait la lumière sur des problèmes mathématiques, des lieux reliés à des scènes de combat, des boulons dont on pourrait resserrer les vis avec seulement tel ou tel numéro de clé à molette. Tout était si facile … Quand on savait !


Puis un souvenir d’enfance refit surface. Du temps ou Redfield et elle vivaient encore comme des nobles à Notre-Dame. Un souvenir qui avait toujours plus ou moins marqué Setp parce que c’était la première fois qu’elle croisait un métamorphe.

« On était au marché, c’était un vendredi. Tu t’es penché pour ramasser la sacoche qu’une femme venait de faire tomber et quelqu’un a surgi d’entre les étalages en poussant tout sur son passage. Ce garçon était poursuivi par la milice. Puis sur le chemin du retour vers la maison, je l’ai revue, et j'était certaine de ce que je voyait se produire depuis l'angle de la rue, tu m’as rassurée en me disant que c’était normal, qu’il devait avoir ce pouvoir ! J’avais 14 ans et tu m’expliquais pourquoi j’avais vu le visage de cet homme changer du tout au tout en quelques secondes à peine. tu t’en souviens ? EST CE QUE TU T’EN SOUVIENS ??»

Sept se laissait submergé par l’ampleur de ses souvenir en qui arrivaient en masse, les yeux clos, elle débitais son histoire avec des détails tellement précis qu’on aurait pu les croire inventés de toute pièce. Son père, hébété, lançait de timides « oui » pour lui prouver qu’il l’écoutait toujours.

September attrapa un bloc note et attaqua le papier recyclé avec engouement. La mine de son crayon au charbon crissait sous la frénésie de son trait. Elle tapait, frottait, glissait et heurtait le papier avec une telle violence qu’il était sur le point de se déchirer.


« Voilà. C’est lui qui t’a poussé. C’est exactement ce garçon !»


Redfield découvrait avec stupeur non seulement la ressemblance avec son vague souvenir, mais la dextérité du dessin et surtout sa vraisemblance avec une photographie.

« Et ce n’est pas tout ! Ajouta Sept avec entrain, tout en débutant un nouveau croquis, plus sombre.»


« Je peux te dire que quand il s’est transformé, il était bien plus grand. Il avait les cheveux ondulé et grisonnant, ses yeux étaient d’un joli bleu profond et pourtant très clair. Il avait des pâtes d’oie aux coin des yeux et un visage creusé et anguleux ! Alors qu’est ce que tu dis de ca ? un vrai détective ein ? hhahaha »

Seulement très vite, le rire enjôleur de la jeune femme vira aux gémissements. La pièce s’emblait se rétrécir et tournoyer autour d’elle. Préférant fermer les yeux, Sept S’agenouilla en continuant à déblatérer des souvenirs, tous arrivant sous forme de photos et des films sonorisés dans sa tête. Soudain elle faisait des phrases en mélangeant trois langue différentes. Elle énumérait les odeurs de mélange chimiques qui flottaient dans la salle de travaille de Redfield. Elle ne sentait même plus les bras du docteur qui l’enlaçaient pour la calmer, tellement les souvenirs paraissaient réels. Vint le temps de la seringue. Redfield etait passé par la, il savait que ca allait empirer et qu’elle ne serait pas capable de gérer son niveau 5, alors il l’endormi en l’espace d’une injection.

A son réveil, Sept voulu directement tester à nouveau son élévation. Elle passa en revue les croquis de la veille. Elle se souvenait de tout. Surtout de ce voleur à l’étalage qui avait souri à la jolie blonde qui se tenait à côté de Sept ce jour-là, et qui avait malencontreusement fait tomber son cas en toile, que Redfield avait ramassé pour elle.
Et pourtant, quelque chose n’allait pas entre ses deux souvenirs.
Ce sourire amical aurait pu paraître anodin, cependant Sept ne pu s’empêcher d’étudier à nouveau la situation.


« Individus numéro un, sexe masculin, jeune, se met en danger en ralentissant de quelques secondes sa course, dans le seul but de lancer un sourire à cette femme en particulier. Sa façon de se déplacer, de virevolter ou même de sourire en relevant légèrement le menton, tous ces signes gracieux contredisaient l’idée d’un simple voleur à l’étalage. Il n’échappait pas a la milice pour un simple larcin, c’était bien plus.

Ce qui nous conduit à l’Individus numéro deux, sexe féminin, de quelques mois son aînée.
Elle portait presque des guenilles, et pourtant je me souviens avoir remarqué de la viande séchée, non emballée, enfournée dans son sac en toile. Comment avait-elle pu troquer un tel aliment ? De plus elle avait eu la même souplesse et dextérité que lui, si ce n’est plus, à s’extirper de la foule pour suivre, à son tour, la milice. »


Ces deux là se connaissaient cela ne faisait plus de doute ! Quelque chose fit penser a Sept que les apparences pouvaient être trompeuse, mais qu’un seul détail saurait démasquer un faut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Elevation et Revelations /terminé/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Door :: L'Elévation-